May 26, 2007

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur sex.com sans jamais avoir osé le demander

Des articles sur les noms de domaine, il y en a beaucoup. Des livres sur les noms de domaine, il en existe quelques uns. Voici un livre qui porte sur... UN seul nom.
Mais quel nom ! sex.com. Un nom de trois lettres. En .com. La requête la plus fréquente sur les outils de recherche. Celui qui détient sex.com est comme le propriétaire de centaines de mètres carrés au centre de Tokyo, la ville où le foncier est le plus cher au monde.
C'est dire s'il en a fait, des envieux, ce nom. Enregistré par Gary Kremen en 93, alors que les noms de domaine pouvaient encore s'acquérir gratuitement auprès de NSI, ce nom a été détourné par Stephen Cohen par un stratagème tellement gros qu'il a fonctionné : un faux fax envoyé à Network Solutions pour demander le transfert.
Kieren McCarthy raconte avec talent, et beaucoup de suspens, toute l'histoire de la bataille de sex.com. Elle ne s'est pas jouée que devant les tribunaux : l'auteur dépeint les caractères des protagonistes, aussi exceptionnels que déterminés, ce qui a contribué à faire plus encore de cette affaire une affaire hors du commun.
Le livre intéressera les juristes, en particulier ceux qui ne sont pas familiers du droit américain : l'affaire sex.com, ce n'est pas seulement une bataille autour de ce nom, et de sa qualification, ce sont aussi d'innombrables contre-attaques, notamment en diffamation, entre les diverses parties. Pendant les huit années qu'a duré la partie judiciaire de l'affaire, c'est une panoplie de stratégies qui s'est déployée dans les prétoires et ailleurs. Abus de procédures, abus du droit des marques, etc. L'ouvrage est à la fois un roman et un casebook !
Au-delà de l'aspect juridique, le livre, qui raconte une histoire qui au total s'étire sur douze années, retrace aussi en filigrane toute l'histoire des noms de domaine, au travers du plus emblématique d'entre eux, depuis l'incompréhension à leur égard jusqu'à leur extrême valorisation (le fait, d'ailleurs, que le procès avait commencé avant la "bulle internet" mais s'est décidé pendant celle-ci a d'ailleurs eu une nette influence sur son sort). On apprend aussi que la bataille pour le nom ne s'est pas jouée seulement devant les tribunaux, mais aussi par e-mails, invectives sur les forums, articles de presse interposés, etc. Toute l'effervescence du web de la fin du vingtième siècle est contenue dans le livre, mais sans que le lecteur soit perdu.
Bref, les monomaniaques des noms de domaine apprécieront !

No comments: