May 29, 2004

Barney frappe encore !

C'est bien connu, le dinosaure Barney n'aime pas qu'on lui vole la vedette - ou plutôt, les propriétaires de la marque surveillent de près toute utilisation. ICANNWatch fait part d'une nouvelle affaire, dans laquelle le dinosaure violet s'en prend à un petit garçon qui s'appelle... Barney!
Une affaire qui rappelle la guerre qu'avait menée - et perdue - la société Warner Bros contre tous ceux qui utilisaient dans leur nom de domaine "Potter" ou "Harry Potter" (y compris le petit Chan, qui avait enregistré à la gloire de son héros le nom Chanlovesharrypotter.com).
Le petit Barney, 6 ans, résidant en Grande-Bretagne, a enregistré dans ce pays le nom barney.co.uk.. Ou plutôt fait enregistrer par son papa, Tom, qui l'a acquis en 1998 à la naissance de son fils.
Le service de résolution des litiges de Nominet a été saisi par les titulaires de la marque, qui estimaient que celui qui tapait l'URL barney.co.uk s'attend à trouver des informations relatives à un dinosaure, et non à un autre monstre (!). Pour l'expert appelé à trancher, il , le nom n'a pas été enregistré de manière abusive.

1 comment:

cedric manara said...

De la même façon, les titulaires de la marque Barney ont perdu l'action UDRP engagée contre les possesseurs de "barneyonline.com"
Référence de la décision: WIPO Arbitration and Mediation Center, Lyons Partnership, L.P. and HIT Entertainment PLC v. NetSphere, Inc., Case No. D2004-0118, 27 mai 2004